bt-RDVbt-tarifs

Réduction mammaire

L’hypertrophie mammaire désigne un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente. L’excès de volume, et donc de poids, altère l’élasticité des tissus et finit par entraîner une ptôse des seins.

Une poitrine lourde, fatigante, qui oblige à se tenir courbée vers l’avant provoque des douleurs musculaires du dos dues aux mauvaises attitudes.

L’opération

La réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure environ 2 heures. L’hospitalisation est de 24 à 48 heures en fonction de l’importance de l’intervention.

Il existe plusieurs techniques opératoires tout simplement parce qu’il existe plusieurs formes de seins. Une tendance les réunit : le moins possible de cicatrices. On supprime l’excédent de peau, l’excès de graisse (parfois jusqu’à 1 kilo par sein) ainsi que le tissu glandulaire. On remodèle le reste de la glande et on ajuste la peau à celle-ci, puis on repositionne la plaque aréole-mamelon.

La technique de base, autrefois dite en ancre de marine (T inversé) a été affinée et se limite maintenant à une simple ligne verticale. Cette évolution vers le minimum a abouti à une autre technique dite périaréolaire qui passe autour du mamelon. Mais elle ne convient pas à tous les seins. Le plus souvent, elle est réservée à une petite réduction des seins.

Les suites

Les suites d’une réduction des seins sont peu douloureuses si ce n’est la sensation d’avoir la peau tendue.

Les fils sont enlevés dans les 10 jours suivant l’intervention et les seins sont alors très gonflés. Ils reprendront leur forme définitive au bout de 2 mois. Et ils seront parfaits au bout de 6 mois. Entre-temps, ils auront retrouvé toute leur sensibilité.

Rien n’empêche une grossesse après une réduction des seins. Si ce n’est qu’après les résultats de l’intervention ne seront plus tout à fait les mêmes. Les sein subissent les conséquences de la grossesse comme celle d’une variation importante de poids.

L’allaitement après une réduction des seins est possible à condition que le chirurgien n’ait pas incisé les canaux lactifères.

Les résultats

Les résultats sont visibles rapidement. Le processus de cicatrisation est long et délicat. Dans l’éventualité de cicatrices disgracieuses, il est possible de les améliorer grâce au laser après au minimum une année, lorsque les cicatrices auront pris leur aspect définitif.

Prix

  • Réduction mammaire: entre 5 000€ TTC* et 6 000€ TTC*

Autres frais

    • Consultation avec le chirurgien : 50€
    • Consultation avec l’anesthésiste : 70€
    • Bas de contention : 40€
    • Soutien-gorge de contention : 80€

*TVA à 19.6%

bt-RDVbt-tarifs